Important Notice/Alerts
HomeImportant Notice/Alerts

Advisory

Advisory

 

            It has been brought to the notice of Embassy of India in Antananarivo, Madagascar by the Ministry of External Affairs, Government of India and Indian Missions abroad regarding fraudsters who have been targeting and duping our nationals in Europe. The salient points of method usually adopted by these fraudsters are as follows:

 

I.The fraudster calls up the prospective victim posing as an employee of Indian Embassy who is eager to help him

II. To create confidence in the victim that the fraudster is actually a Mission officer, he spoofs the Embassy’s number on the victim’s telephone by hacking into cyber/telecom network

III.The fraudster having access to personal information of the victim such as passport particulars, and uses these to counter any suspicion on the part of the victim.

IV. Fraudster’s standard message (with minor variations) is that the host Government has decided to deport/arrest/initiate legal proceedings against the victim for having given ‘false information’ pertaining to his or her immigration. Fraudster amplifies it as errors, perhaps inadvertent, in date of birth, passport number etc.

V. The Fraudster offers to help out the victim by urging him to transfer money to the account of a lawyer which the Mission has hired to take immediate pre-emptive action. Since Indian Government’s procedure are slow and it would take some time before money can be released to pay the lawyer’s fee, the fraudster urges the victim to pay up the money to stop an impending action and later claim reimbursement.

 

2.The Embassy of India in Antananarivo would like to state that there are laid down procedures to approach an Indian national residing in Madagascar and Comoros in the event of any emergency and the above is not one of them. Embassy of India never asks for money from any citizen. Since there are already cases where innocent victims have fallen prey to the fraud calls in Europe, the Mission would like to alert all the PIOs and Non Resident Indians residing in Madagascar and the Union of Comoros to beware of such fraud calls. The Embassy of India would also urge that if any such call of suspicious nature is received, the same should be formally reported to the police with a copy to the Embassy, so that the Mission could take it up formally with the Malagasy/Comorian Foreign Office.


Consultatif


            Il a été porté à la connaissance de l'Ambassade de l'Inde à Antananarivo, Madagascar par le Ministère des Affaires Extérieures, Gouvernement de l'Inde et des missions indiennes à l'étranger des cas d’existence  de fraudeurs qui ont ciblé et dupé nos ressortissants en Europe. Les points saillants de la méthode généralement adoptée par ces fraudeurs sont les suivants:


I. Le fraudeur appelle la victime en se présentant comme un employé de l'Ambassade Indienne désireux de l'aider.


II. Pour gagner la confiance de la victime que le fraudeur est bel et bien un agent de la mission, il usurpe le numéro de l'Ambassade sur le téléphone de la victime par le piratage en cyber / réseau de télécommunications.


III. Le fraudeur ayant accès aux renseignements personnels de la victime comme les données de passeport, les utilise pour contrer toute suspicion de la part de la victime.


IV. Le message standard du Fraudeur (avec des variations mineures) est que le gouvernement hôte a décidé d'expulser /d’arrêter /d’engager des poursuites contre la victime pour avoir donné «de fausses informations» concernant son immigration. Le fraudeur les qualifie comme erreurs, peut-être par inadvertance, à la date de naissance, numéro de passeport, etc.

V. Le fraudeur propose d'aider la victime en lui demandant de transférer de l'argent sur le compte d'un avocat que la Mission a engagé pour prendre des mesures préventives immédiates. Et vu que la procédure du gouvernement indien est lente et que le transfert d’argent pour payer les honoraires de l'avocat prend un certain temps, le fraudeur invite la victime à payer l'argent en liquide pour arrêter la procédure de poursuite imminente en disant qu’elle peut demander un  remboursement plus tard.

 

2. L'Ambassade de l'Inde à Antananarivo tient à préciser que les règles de procédures pour aborder un résidant national indien à Madagascar et aux Comores sont fixées en cas d'une urgence et ce qui précède n’en est pas une. L’Ambassade de l'Inde ne demande jamais d'argent de tout citoyen. Comme il existe déjà des cas où les victimes innocentes ont été la proie des appels de fraude en Europe, la Mission voudrait appeler tous les PIO(les personnes d’origine Indienne) et les Indiens non résidents résidants à Madagascar et à l'Union des Comores, à se méfier de ces appels de fraude. Aussi, l'Ambassade de l'Inde conseille vivement que si un tel appel de nature suspecte est reçue, cet appel devrait être officiellement signalé  à la police avec une copie à l'Ambassade, de sorte que la Mission puisse en informer officiellement   le  Ministère  des Affaires Etrangères Malagasy / Comorienne.

https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif



 

Navigation